Communication assertive et gestion des conflits

 

 

Selon Marshall ROSENBERG :  

 

« La violence est l’expression tragique de besoins non satisfaits. C’est la manifestation de l’impuissance et/ou du désespoir de quelqu’un qui est si démuni qu’il pense que ses mots ne suffisent plus  pour se faire entendre. Alors il attaque, il crie, il agresse… »

 

Habituellement, le conflit est associé à quelque chose de négatif, il renvoie à l’agressivité et à la violence. C’est la représentation que nous nous en faisons qui conditionne nos réactions (fuite ou contre contre-attaque,…). C’est d’abord cette représentation du conflit chez chacun qui est explorée.

Les participants sont amenés à découvrir leurs principaux mécanismes de fonctionnement en cas de conflit. Au travers de nombreux jeux de rôles, de grilles d’observation, ils travaillent sur des situations qu’ils vivent ou observent au travail. Avec l’expérience, les participants apprennent à sortir de la réaction et  à gérer le conflit grâce à de nombreux outils (Langage non verbal, technique d’ancrage, respiration abdominale, écoute active, assertivité, empathie pour l’autre et empathie pour soi et d’autres outils de la communication non violente).

 

Apports théoriques succins et en lien avec les échanges.

 

Méthodologie active et participative.  C’est une véritable boîte à outils qui est proposée à chacun afin qu’il choisisse ceux le mieux adaptés à la situation. Après chaque séance de formation, chacun est incité à expérimenter ses nouveaux outils dans la vie réelle pour amorcer une dynamique d’évolution et de changement.